Archives de catégorie : Héritages

Playtime, Helen et Calliopé, roughs & essais

Vala, les roughs et essais actuels de Playtime, une illustration érotique fétichiste inspirés d’Héritages mon roman-feuilleton que je n’a pas repris depuis un moment d’ailleurs.

playtime11

Celle ci-dessus sera le fond définitif. Reste à faire un bel encrage et une colo simple. Et voilà une partie des étapes de l’illustration :

playtime1

playtime2

playtime3

playtime5

playtime9

playtime10

Héritages, chapitre 4

4- Enlèvement

Helen était nue comme un ver.

Calliopé n’était pas vraiment du matin. Pas avant une douche, une cigarette et un café, pas forcément dans cet ordre-là. Et encore moins après avoir quelque peu abusé de la boisson la veille. Elle regarda donc son amie qui la fixait avec elle aussi une certaine appréhension un certain temps avant que ses neurones ne se mettent en marche et qu’elle comprenne ce qu’elle voyait.

La Roumaine adopta brutalement un rouge pivoine parfait. Mais elle ne pouvait détacher son regard de ce qui la fascinait le plus. Tout le dos d’Helen était tatoué, avec un art prodigieux. Calliopé n’eut aucun mal à reconnaitre un irezumi, un tatouage traditionnel japonais. Il représentait un complexe dragon oriental, qui courait de la base de sa nuque à la descente de ses reins, débordant sur sa cuisse droite. Voir un tel travail en photo était une chose ; l’admirer sur la peau pâle de son amie en était une autre. Elle restait figée, en proie à une fascination hypnotique doublée d’une profonde charge érotique. Elle en oublia le second détail qui l’instant d’avant l’avait tant surprise.

La suite sur Wattpad !

Calliopé pour mes 300 fans de ma page Facebook

J’avais promis que si ma page FB « Psychee Art Corner » arrivait à 300 likes, je ferai un nu fétichiste. Forcément ça a motivé du monde pour les voix qui manquaient, et donc chose promis, chose due : c’est donc Calliopé de ma série de roman-feuilletons Héritages.

L’illustration a été traitée et prévue pour pouvoir être employée comme motif sur des posters, goodies et tee-shirts et je vais la placer dans ma boutique Redbubble, dont je vous parlerais plus en détail demain.

J’avais fais voter les gens pour savoir si je faisais une peinture ou une colo sur encrage. Finalement, la colo sur encrage a gagné, mais en fait, j’aurais tout aussi bien pu la peindre vu le travail de couleur dessus. Ce qui arrive de plus en plus souvent, à force d’avoir pris le pli. Et elle m’a demandé environ 4h30 de travail.

calliope-fans-1100

Et quelques étapes, dont la version sans traits :

nude1

nude3

nude5

nude7

Héritages, chapitre 3

3- Cambriolage

Les canons des deux pistolets se touchaient presque.

À chaque bout, il y avait un visage tendu et un regard aussi déterminé qu’irradiant la peur. Un bruit impromptu se produisait à cet instant, et quelqu’un ferait feu ; difficile de dire qui des deux tirerait le premier. Aucun n’avait envie de tuer.

Lui portait une veste d’uniforme russe, étoile rouge bien visible comprise, par-dessus ce qui ressemblait à une tenue d’officier allemand clairement pas faite pour sa taille. Ses petites lunettes rondes aux verres épais lui donnaient un air sage d’autant plus perturbant vu l’instant présent.

Helen était vêtue d’un vieux treillis militaire américain, informe et sans aucun signe distinctif, dont la seule touche d’élégance était sa canne au pommeau d’argent. Son chignon sophistiqué et soigné semblait incongru dans ces lieux.

La suite ici, sur Wattpad, et à la semaine prochaine !

chap3-1100

Irezumi, illustration du chapitre 4 d’Héritages

Le gag… c’est que j’ai pas encore fais celle pour le 3… qui doit être prête pour Mardi. C’est donc l’illustration du Chapitre 4 de mon roman-feuilleton hebdomadaire Héritages à découvrir ici.

Voici donc ! Suite à un « challenge accepted » de la part de je ne sais plus qui me disait : « elle serait bien en full painting » je me suis donc jeté. Je ne suis pas encore sûr de moi avec cela, mais de plus en plus, la technique m’est familière et aisée. Ça ne m’a pris que six heures au final, c’est pas grand chose quand on considère que ce genre de bêtises (comme la bannière de ce site, par exemple) m’en prenait le triple il y a un an, avec de grosses chances de me rater. Pour ceux qui se demandent qui est la dadame, c’est Helen Johansssen, un des deux personnages principaux de l’histoire.

chapitre4-final1100

Et quand à savoir comment on s’y prend, bha ça, je vous encourage à vous mater des tutoriaux, je vais d’ailleurs demain vous en montrer une collection choisie. Continuer la lecture de Irezumi, illustration du chapitre 4 d’Héritages

Metro Station, illustration pour Héritages

Alors dans le récit, c’est censé être le métro St-Michel, mais j’ai comme un doute que cela y ressemble, on ne m’en voudra pas. Voici donc l’illustration en question destiné au chapitre 2 d’Héritages, mon histoire érotico-fantastique contemporaine dans une variante du monde de Tigres Volants dont nous allons parler un peu d’ici peu avec Alias. C’est à la fois une compo un peu plus complexe que de coutume, et aussi une première de mes essais actuels de modifier mon style vers quelque chose de plus réaliste et spontané, tout en conservant ma papatte personnelle, parce que c’est con, mais j’aime comment je dessine…

chap2-1100

 

Et voici les différentes étapes, comme toujours : Continuer la lecture de Metro Station, illustration pour Héritages

Héritages, Chapitre 2

2- Le premier héritage.

 

— Comment ça, comme un sac ?

— C’est le meilleur comparatif que j’ai pu trouver pour désigner… ça.

Helen fit un geste dépité du doigt de bas en haut. Elle montrait Calliopé de la tête aux pieds qui grommela en réponse en se regardant.

— Bha quoi, je ne vois pas de souci, moi…

Calliopé était vêtue comme de coutume, en effet. Elle portait des bottes de randonnée qui avaient vécu des jours meilleurs longtemps auparavant, une paire de jeans informes, une tunique à col roulé et par-dessus le tout, un gros blouson de montagne rouge et usé. L’écharpe en cachemire aurait pu être considérée comme l’accessoire de goût, mais vu que c’était celle qui la suivait partout dans ses expéditions, son état avait plus de similitudes avec une vieille serpillère qu’une étoffe de luxe…

La suite est sur Wattpad, et enjoy ! Le chapitre 2 sera publié Mardi prochain.

Héritages, livre 1

 Voilà, on commence les hostilités comme je vous en avais parlé sur facebook avec un spoil du premier chapitre. Je commence la publication  d’Héritages sur Wattpad, un chapitre par semaine. Vous pouvez donc sans plus attendre foncer lire de suite.

Faites joie bande de veinards, comme le premier chapitre est très court, le second sera publié demain. Par la suite, je rajouterai un chapitre tous les mardi. A la différence des Chants de Loss, ceux-ci seront cependant en général d’une dizaine de pages environ, contre le double en moyenne pour mon autre roman. Et je n’y ferai pas un blog consacré car en fait, il existe déjà et vous allez en entendre parler assez vite, sur le site de Tigres Volants Central.

Héritages est une série de fiction qui me trottait dans la tête depuis longtemps, quelque chose comme environ six ans. Mais je n’avais pas la moindre idée de comment m’y prendre ni de comment j’allais la présenter ; l’idée me fut soufflée récemment, entre autres en suivant l’exemple d’Alias et de sa présentation en romans-feuilletons d’Erdorin, Chroniques de l’Arbre-Monde.

Point commun d’ailleurs avec l’exemple cité, Héritages était à l’origine une fiction partagée basée sur des personnages et un univers de jeu de rôle, qui avait pour cadre une version très librement inspirée d’Archeos.

Tirés de textes écrits à quatre mains avec Alysia Lorétan, mon Ange, j’ai donc repris la chose, pour la dépoussiérer, et construire une intrigue originale par dessus, en laisser courir la plume… enfin, le clavier. Les textes sont donc principalement de moi ainsi que les illustrations.  Je vous préviens, ça va contenir du sexe, des activités érotiques à ne pas mettre en les mains des enfants et incluant du SM, du fétichisme, du cuir, des fouets et autres bêtises variées, de l’homosexualité, et beaucoup de romance… et d’aventures… et d’espions… et d’agents sextuples… et de nazis à vapeur… et d’aliens…. et de sexe… et d’explosions…  et de Grands Secrets… et de symphonic-metal… et de conspirations… et de rock progressif… et de sexe.

J’ai mentionné que y’aurait du sexe ?

 Résumé :

La Troisième Guerre Mondiale n’a jamais eu lieu. Et personne ne le sait.

L’arbre-Monde d’Erdorin s’est éteint et l’humanité poursuit sa vie mouvementée sur son bout de planète bleue sans savoir qu’autour d’elle, il y a des centaines de mondes habités par leurs ancêtres et cousins. Et que certains sont sur Terre. Depuis longtemps.

Enfin, presque personne ne le sait.

Calliopé est une archéologue, petite dernière d’une vieille famille roumaine avec beaucoup, beaucoup de secrets. Helen est une femme intrigante au passé tumultueux qui a l’air vraiment trop âgée pour son apparence.

Et toutes les deux vont découvrir que quand on commence à fouiller son héritage et en mesurer l’étendue des ennuis qui le suivent, il vaut mieux accepter de changer son regard sur le monde, et s’attendre à perdre bien des certitudes. Y compris sur soi-même.

Ce roman-feuilleton se situe dans l’univers d’Erdorin crée par Stéphane Gallay.

Allez lire Héritage sur Wattpad