Liberapay, un nom très naze pour une plateforme de micro-dons très bien !

Donc, j’a un compte Liberapay, qui est un peu le successeur le plus stable de Flattr qui est définitivement mort et tout.
Mais quoi que qu’est-ce que ça ?

Pour faire simple, Liberapay est une plateforme de dons récurrents. Le truc est trivial : vous aimez ce que je fais, vous en profitez (téléchargement de mes dessins HD sur ArtStation, lecture gratuite de mes textes et romans sur Wattpad, consultation et téléchargement gratos des contenus du JDR Les C hants de Loss) hé bien grâce à Liberapay vous pouvez décider de faire un micro-versement régulier ou occasionnel, qui peut très bien être de 0,01€ ou 0,25€… ou bien plus !

La petite différence avec bien d’autres moteurs et plateforme de ce type, c’est que Liberapay -oui, c’est vraiment un nom naze- est opensource et à but non-lucratif : il ponctionne le minimum pour faire fonctionner la plateforme et ne tire aucun bénéfice de son service. Il est aussi relativement sécurisé, bien pensé et intelligent… et j’espère qu’il n’y aura pas des connards pour s’en servir comme outil de blanchiment d’argent, ce que certaines limites sur les dons maximum semble pouvoir éviter, et ainsi les ennuis légaux qui ont touché d’autres initiatives de ce type rapidement détournées à fin illégales.

Donc, acte ! oui, je sais, quand est-ce que je me crée un vrai Patreon et tout ? Un jour ! Le truc est qu’animer un Patreon (on même un Tipeee) est tout un métier qui demande rigueur, beaucoup de temps à y consacrer et organisation solide. Tout ce que je ne fais/n’ai pas, pour résumer. Parce que je dois choisir entre ces plateformes et la production de contenu pour les gens qui y vont… et la production de contenu pour tout le monde, à travers le jeu de rôle et les romans. Faut décider des priorités -pas facile- et parfois, non, en fait, très souvent, je suis simplement totalement débordée.

En tout cas, merci à vous tous, allez voir Liberapay, dites-moi si vous avez envie de faire des micros-dons, et à bientôt !

3 pensées sur “Liberapay, un nom très naze pour une plateforme de micro-dons très bien !

  • 5 avril 2018 à 10 h 51 min
    Permalink

    Alors d’une part, Flattr n’est pas vraiment mort. Le service existe toujours, mais c’est vrai que son nouveau système de fonctionnement est pour le moins pénalisant pour nouzautres de la « vieille école ». De ce point de vue, Liberapay est un excellent remplacement, qui permet de faire des dons ponctuels, hebdomadaires ou mensuels. Il a aussi des composantes « sociales » (équipes, communautés) plus ou moins développées, mais intéressantes.

    Pour Patreon, vu que c’est le même bazar que Tipeee, je ne vois pas trop l’intérêt. À moins que tu aies beaucoup de fans aux US et/ou qui ne veulent pas ouvrir un compte Tipeee en plus de leur compte Patreon.

  • 5 avril 2018 à 11 h 20 min
    Permalink

    Même avis que toi pour Patreon, mais j’ai pas mal de gens qui insistent à me demander pourquoi je n’y suis pas : le truc est qu’en effet, bcp d’artistes proposent leurs PSD avec tous les calques, HD and co, via des patreons, et avec une clientèle internationale.
    Mais voilà : c’est tout un boulot… et moi j’ai pas juste UN boulot.

    • 5 avril 2018 à 13 h 39 min
      Permalink

      Je peux me tromper, mais il me semble que tu peux aussi le faire sur Tipeee.

      Il « suffirait » pour ça de créer un serveur FTP protégé par mot de passe accessible aux seuls donateurs passé un certain seuil, ou de créer des dossiers protégés sur Dropbox.

%d blogueurs aiment cette page :