Héritages, livre 1

 Voilà, on commence les hostilités comme je vous en avais parlé sur facebook avec un spoil du premier chapitre. Je commence la publication  d’Héritages sur Wattpad, un chapitre par semaine. Vous pouvez donc sans plus attendre foncer lire de suite.

Faites joie bande de veinards, comme le premier chapitre est très court, le second sera publié demain. Par la suite, je rajouterai un chapitre tous les mardi. A la différence des Chants de Loss, ceux-ci seront cependant en général d’une dizaine de pages environ, contre le double en moyenne pour mon autre roman. Et je n’y ferai pas un blog consacré car en fait, il existe déjà et vous allez en entendre parler assez vite, sur le site de Tigres Volants Central.

Héritages est une série de fiction qui me trottait dans la tête depuis longtemps, quelque chose comme environ six ans. Mais je n’avais pas la moindre idée de comment m’y prendre ni de comment j’allais la présenter ; l’idée me fut soufflée récemment, entre autres en suivant l’exemple d’Alias et de sa présentation en romans-feuilletons d’Erdorin, Chroniques de l’Arbre-Monde.

Point commun d’ailleurs avec l’exemple cité, Héritages était à l’origine une fiction partagée basée sur des personnages et un univers de jeu de rôle, qui avait pour cadre une version très librement inspirée d’Archeos.

Tirés de textes écrits à quatre mains avec Alysia Lorétan, mon Ange, j’ai donc repris la chose, pour la dépoussiérer, et construire une intrigue originale par dessus, en laisser courir la plume… enfin, le clavier. Les textes sont donc principalement de moi ainsi que les illustrations.  Je vous préviens, ça va contenir du sexe, des activités érotiques à ne pas mettre en les mains des enfants et incluant du SM, du fétichisme, du cuir, des fouets et autres bêtises variées, de l’homosexualité, et beaucoup de romance… et d’aventures… et d’espions… et d’agents sextuples… et de nazis à vapeur… et d’aliens…. et de sexe… et d’explosions…  et de Grands Secrets… et de symphonic-metal… et de conspirations… et de rock progressif… et de sexe.

J’ai mentionné que y’aurait du sexe ?

 Résumé :

La Troisième Guerre Mondiale n’a jamais eu lieu. Et personne ne le sait.

L’arbre-Monde d’Erdorin s’est éteint et l’humanité poursuit sa vie mouvementée sur son bout de planète bleue sans savoir qu’autour d’elle, il y a des centaines de mondes habités par leurs ancêtres et cousins. Et que certains sont sur Terre. Depuis longtemps.

Enfin, presque personne ne le sait.

Calliopé est une archéologue, petite dernière d’une vieille famille roumaine avec beaucoup, beaucoup de secrets. Helen est une femme intrigante au passé tumultueux qui a l’air vraiment trop âgée pour son apparence.

Et toutes les deux vont découvrir que quand on commence à fouiller son héritage et en mesurer l’étendue des ennuis qui le suivent, il vaut mieux accepter de changer son regard sur le monde, et s’attendre à perdre bien des certitudes. Y compris sur soi-même.

Ce roman-feuilleton se situe dans l’univers d’Erdorin crée par Stéphane Gallay.

Allez lire Héritage sur Wattpad

 

Héritages, illustration du chapitre 1

Vala, résultat d’une matinée de colo et de dessin, et de quelques expérimentations de peinture histoire de voir où j’en étais rendue de mon niveau.  Et donc une matinée plus tard (ça m’a pris grosso modo environ 2hr30, sans doutes  moins, mais comme je testais des choses…), j’ai fais l’illustration du premier chapitre d’une prochaine série de roman-feuilleton se passant dans un spin-off de l’univers de Tigres Volants/Erdorin. Un univers où la troisième guerre mondiale n’a jamais eu lieu. On cherche un nom d’ailleurs avec Alias… entre autres, vu qu’on bosse un peu le décor.

Voici donc Calliopé, dans le premier chapitre de la série Héritages. Le moins que je puisse dire est que maintenant que le cap de la peinture numérique est passé, je commence sérieusement à pouvoir tester et jouer avec la peinture sans crainte de tout foirer, et donc, je progresse au fur à mesure de mes essais et tentatives. Et je commence à y trouver aussi mon style et ma signature personnelle.

Un grand merci à Igor Polouchine, Audrey Molinatti, Jess Grinneiser, Lunart, mais aussi Alias, Matthias et tous les autres, pour leurs critiques, conseils, encouragements, soutiens, et pour me supporter moi et ma tête de mule cosmique !

chapitre1-1100

Continuer la lecture de Héritages, illustration du chapitre 1

Second portrait mode speed

Ok, dire « speed » sera un peu exagéré si je vous dis que cela aura pris environ trois heures en tout. Trois heures un peu difficile, les conditions dans lesquelles j’ai peins ce portrait sont un peu acrobatiques.

Mais trois heures restent un speedpainting, considérant le résultat et mon niveau en matière de peinture, surtout sur un thème qui ne m’est pas du tout habituel, la pin-up sophistiquée des années 50. Jugez-vous même du résultat :

helen15

Et comme à chaque fois, les différentes étapes de l’illustration, cette fois, depuis les premiers coups de crayon. Continuer la lecture de Second portrait mode speed

Ding dong « Psychee gagne un level »

Y’a des jours, comme ça, on fait un rough et puis il se passe des choses. Ben ici, c’est exactement ça : je faisais des croquis pour dessiner un personnage de roman, et j’ai commencé à faire une rapide colo sans aucune prétention. Puis j’ai poussé un peu ma colo. Puis encore un peu. Puis j’ai viré les traits de crayon. Puis j’ai rajouté d’autres traits, puis j’ai continué, pour voir. Continuer la lecture de Ding dong « Psychee gagne un level »

Vous avez du temps en rab ?!

Parce que j’ai du mal, avec le temps que j’ai, en ce moment. C’est simple : je n’ai touché à aucune illustration personnelle depuis… ouille, trois semaines, facile, et je n’ai même pas pu retourner à une illustration commandée qui attends dans un coin depuis deux.  Bon, notez, cela veut dire que je bosse, et plutôt bien, et je viens d’ailleurs de recevoir une nouvelle commande, et je dois aussi en attaquer encore une autre. Mais entre ça, mon roman dont je dois préparer l’édition, dont je dois aussi avancer le livre 2, le travail sur le jeu de rôle (pareil, rien touché depuis 10 jours ou presque), je ne sais plus où donner de la tête.

J’achète donc temps surnuméraire, mais pas cher, hein, parce que j’ai le boulot, mais pas vraiment encore les sous !

erdo3-c8

erdo3-c9

Très vieilles vieilleries, 2

Après Alias qui a retrouvé dans une archive des vieux machins oubliés ce qui m’a fait plaisir, car je considère important de savoir de quoi on est parti pour voir où on est en train d’aller -et ce, même si ça pique aux yeux- voici Matthias Wiesmann, vieil et grand ami  qui en fouillant ses archives a retrouvé des illustrations que de mémoire peu de gens ont vu et qui illustraient une histoire très intime. Cela a vieilli aussi, mais me touche tout de même beaucoup. Un jour, je pense écrire des nouvelles sur cette histoire et ces personnages qui se passait dans le monde de Tigres Volants d’ailleurs, ce qui serait nettement plus érotique, plus intime et clairement explicite, mais aussi bien moins dur, révoltant et cruel que ce que peut contenir Les Chants de Loss en matière de références.

De mémoire ces dessins s’échelonnent de 1999 à 2001 environ, et on y voit mes premiers -maman mes yeux- essais de colo sur photoshop avec tablette. Ouais, ça a vieilli.

Eowyn Ð HŽsitation

Eowyn - Chanteuse

Eowyn - Rockstar

Eowyn - Métro - Ringstadt (N_B)

Xandra Voiture-Luxe

Le festival des jeux des Sables d’Olonne, l’affiche

Donc, j’ai eu une affiche à faire, pour…. ben c’est dans le titre, le festival des jeux des Sables d’Olonne. Je dois dire m’être bien amusé sur cette commande, et j’attends avec une certaine impatience de voir l’affiche finale, car mon travail s’est limité à la partie graphique et illustration, le maquettisme est en cours. Et apparemment, je n’ai pas rendu les choses si simples que je le pensais !

Mais voici donc :

fest-jeux-final3

Ne pas avoir honte de ses vieux trucs…

.. mais quand même, houuu… je me souvenais pas que je dessinais si mal, il y a 20 ans.

Oui, ce que je vais vous montrer, récupéré sur les archives de tonton Alias, des illustrations pour le projet Fils des Etoiles de Tigres Volants, date d’il y a 20 ans.

Nostalgie inside. Époque où accéder à un scanner n’était guère aisé, et où Photoshop en était à la version 3.0. pas CS 3, hein…. 3.0 tout court. D’ailleurs, il m semble que je n’allais commencer à m’en servir que quelques mois plus tard.  Et époque où je ne savais pas dessiner, même si j’étais déjà graphiste et bossais dans la communication visuelle, et que je tenais un crayon depuis déjà dix ans, et plus. Continuer la lecture de Ne pas avoir honte de ses vieux trucs…

Je crois qu’une fan a dit « il est trop adorable »…

Bon, vala, l’illustration a été ajouté à la page suivante : erdorin-livre-3-en-route-pour-de-nouvelles-aventures. C’est à cette page que vous retrouverez toutes les illustrations pour Erdorin, livre 3, que je vous encourage à découvrir, bien sûr !

chap6-11

Les portraits sur commande de Loss Tipeee

Parce que je ne peux pas me nourrir d’amour et d’eau fraiche, j’ai donc crée il y a quelques mois une page de soutient et contribution Tipeee Les Chants de Loss, dont je vous ai déjà parlé, et dont je vais vous reparler ici. Mais il y a eu quelques commandes, surtout des gens ayant craqué et commandé leur portrait  couleur, façon monde de Loss. Voici donc ce que cela donne.

Si vous aimez Les Chants de Loss, si vous aimez le roman, le futur jeu de rôle en préparation. SI vous aimez mes illustrations, si vous voulez un portrait original de vous, ou d’un de vos proches, allez sur la page Tipeee des Chants de Loss : https://www.tipeee.com/les-chants-de-loss et devenez contributeur, soit pour me soutenir, avec un petit don mensuel, soit pour une des contreparties que je propose. Chaque aide est précieuse, elle me permets de remplir mon frigo, payer mes factures, et plus je reçois de contributions et de commandes, plus je peux consacrer de temps aux Chants de Loss.
Merci d’avance pour vos encouragements et soutiens, et je suis à votre disposition pour répondre à touts vos questions ! Continuer la lecture de Les portraits sur commande de Loss Tipeee

Erdorin, Livre 3, en route pour de nouvelles aventures !

Et j’ai donc le plaisir de les illustrer, voici les premiers dessins pour les chapitres d’Erdorin, livre 3, par Stéphane Alias Gallay.

Vous pouvez aussi retrouver ses écrits sur Atramenta et Wattpad !

PS : je trouve que je remonte mon niveau de mois en mois. Surtout que la plupart ont été fait en deux à trois heures et demi. Reste juste mon soucis pour dessiner Kyoshi, qui décidément, ne veut pas rester gravée dans ma tête… résultat, elle change souvent de look…. et n’est pas très belle ni parlante. Continuer la lecture de Erdorin, Livre 3, en route pour de nouvelles aventures !

Les Chants de Loss sur Atramenta et Wattpad, et bientôt édités !

J’en avais parlé sur mon blog littéraire (si vous ne savez pas, shame on you, et allez voir ici !), mais donc, j’ai mis en lecture libre Les Chants de Loss, Livre 1 : Armanth. Vous pouvez donc le lire gratuitement (si si) en direct sur deux adresses :

Wattpad : lecture seulement sur écran. Mais visuel simple et très agréable à la lecture pour cet exercice. Chaque chapitre du roman est séparé. C’est le plus sympa pour lecture en ligne, mais il ne fera que cela, et pour un auteur, son interface est vraiment un peu chiante.

Atramenta : téléchargement de PDF et de ebooks pour mobiles et liseuses. Vieux look, c’est le plus désagréable des deux pour une lecture sur ordi. Par contre, c’est lui qui a l’interface de recherche et de commentaires le plus riche, et la plus large diffusion, il a été pensé pour les auteurs.

Vala. la version en ligne est la dernière du roman telle que je l’ai diffusé sur mon blog chapitre par chapitre, mais seulement pour le Livre 1.

Et, à propos…. J’ai signé hier un contrat d’édition avec les Editions Stellamaris, une petite maison d’édition et de livres à la demande. Le contrat est on ne peut plus agréable pour ce qui me concerne, et regroupe impression, édition et diffusion pour la version papier du roman, et du Livre 1. Je suis plutôt heureuse d’avoir signé (Michel Chevalier, lui sautille encore de joie à mon avis), et de permettre ainsi que vois le jour une première version papier de mon roman, en attendant que je finisse le livre 2… et que les deux livres ne forment qu’un seul tome. Je vais vous tenir au courant quand à l’évolution de la chose, je ne peux bien sûr pas vous dire quand le livre sera édité, ça prends du temps ces choses là, il faut que le roman soit relu, corrigé (et y’a du boulot), que le bon à tirer soit accepté, et à partir de là, on saura.

Mais voilà ! C’est un peu un plaisir, et une grande joie de vous l’annoncer !

 

PS : faudra vraiment que je dise d’ailleurs à Michel Chevalier qu’une page facebook de sa maison d’édition ne serait pas un luxe…

 

 

Blog artistique d'Axelle "Psychee" Bouet

%d blogueurs aiment cette page :