Chapitre 1- L’Astrolabe — Les Chants de Loss

Il regardait son père gisant au sol, le corps encore secoué de spasmes mous comme une marionnette ridicule qu’on eut secouée par ses fils. Le large poignard était fiché en travers de sa nuque et la lame avait percé la boite crânienne jusqu’à ressortir par le palais. Le sang coulait en flot de la bouche…

via Chapitre 1- L’Astrolabe — Les Chants de Loss