Découvrez et achetez le tome 1 Les Chants de Loss : Armanth

http://www.loss.psychee.org/acheter-le-roman-les-chants-de-loss/

A ma grande surprise, j’ai appris que pas mal de gens ne savaient pas que j’avais écris un roman, et qu’il est édité. Bha si si : voici le tome 1 : Armanth (le tome 2, sur 9, est en passe d’être achevé), publié aux Editions Stellamaris​. Les Chants de Loss conte une double histoire : de fiction politique et de complot, et de plongée en enfer, de survie et de quête de liberté, dans un monde de planet-fantasy baroque et exotique où se mêlent les merveilles et les horreurs d’un univers qui évoque une Renaissance Da Vinci-punk ; entre découverte des sciences, légendes et superstitions et pouvoirs effrayants et étranges. Les Chants de Loss, enfin, aborde des sujets troublants et dérangeants, le plus marquant étant l’asservissement. Son contenu fait l’objet d’un avertissement, il est déconseillé aux jeunes lecteurs et aux personnes trop sensibles par les thèmes (érotiques entre autres) qu’il aborde. Ceux-ci n’ont guère laissé indifférents et font d’ailleurs l’objet des critiques les plus dithyrambiques, mais aussi des plus véhémentes. Dans la mesure où mon but était d’émouvoir, toucher, et donner à réfléchir, je m’enorgueillis assez de savoir que j’ai même choqué parmi les lecteurs certains moralisateurs. Bref, oui, il y a du sexe dedans, et des choses parfois pénibles à découvrir.

Les Chants de Loss​ est aussi un décor, pour un univers de JDR riche, complexe et profond, qui lui aussi pose quelques défis aux joueurs de JDR, et que vous pouvez retrouver sur ce site : http://www.loss-jdr.psychee.org/

http://www.loss.psychee.org/acheter-le-roman-les-chants-de-loss/

Et si vous voulez lire le roman pour le découvrir avant achat, vous pouvez le faire sur le blog Les Chants de Loss, où chaque chapitre peut être lu gratuitement.

%d blogueurs aiment cette page :

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/users3/p/psychee/www/blog/wp-content/plugins/bmo-expo/classes/theGallery.php on line 136