Des illustrations, des commandes-clients et du Chants de Loss JDR.

Et aussi les conséquences de coup de poing contre des portes, ce qui est un summum de réflexe stupide quand sa main est son outil de travail. Se casser le pied, c’est chiant, mais ça n’impacterai pas ma passion et ma productivité. J’ai encore bobo une semaine plus tard et je me suis écrasé un ou deux cartilages dans l’affaire.

Mais, la semaine, malgré cette mauvaise surprise, fut productive, Tout d’abord, nous avons achevé : le livre2, Les Règles,  le second des trois livres composant le JDR Les Chants de Loss. Celui-ci fait 200 pages word environ, à peu près le volume prévu en signes, au final. Un beau bébé, ses parents sont fiers de lui.  Au passage, je tiens à rappeler que Les Chants de Loss, le JDR, c’est pas mon œuvre. C’est l’œuvre de Alysia Lorétan, Emilie Latieule et moi. Moi je ne suis que la rédactrice principale. Et c’est aussi le fruit d’un travail avec une équipe qui nous aide et participe avec passion et je remercie Stéphanie Roth, Julien Salamin, Yann Décombaz, Inès de Carvalho et aussi toute l’équipe des Editions du Matagot !

Ensuite, je bosse sur plusieurs commande dont des couvertures de JDR. Le genre de trucs qui reste confidentiel jusqu’au feu vert du client (ne soyez pas étonné, y’a toute une série de dessins qui attendent comme cela depuis deux ans, par exemple : les aléas de l’édition…) mais je dois dire que je m’éclate bien, sur des thèmes passionnants. Bon, j’ai pas assez de commandes en ce moment, mais le souci est que je ne peux pas en prendre beaucoup, sinon le travail sur les Chants de Loss va en pâtir… ce qui me force à devoir faire des choix aux conséquences financières un peu compliqués. Mais le but est de boucler la rédaction du JDR pour fin Mars… et je compte bien qu’on y parvienne !

En attendant, voici quelques dessins datant de ces derniers jours, enjoy !

Un troupeau de longilas, des sorte de brontosaures de Loss :

Un extrait de couverture de roman pour Lendraste et sa série l’Etau des Ténèbres

Illustration pour l’archétype du Capitaine pour Les Chants de Loss, le JDR :

Une illustration pour le plaisir à partir d’une esquisse faire Dimanche dernier.

%d blogueurs aiment cette page :