Le jeu de rôle explose des records de vente et de popularité… et de polémiques !

Ce qui suit est la traduction d’un article de Polygon. Je me doute bien que celui-ci ne sera jamais traduit par personne en France or, il m’a semblé si passionnant et enrichissant sur le point de vue du loisir du jeu de rôle que je me devais d’en faire une rapide traduction.

Traduire, ce n’est pas mon métier, j’y suis même nulle, alors, par avance, je vous présente mes excuses pour les maladresses que vous y trouverez.

Voici l’article de Polygon, qui contient nombre de liens et de références, et quelques données de plus, comme des chiffres de ventes et des statistiques que je ne me suis pas autorisée à copier. Après tout, traduire un article reste une sorte de plagiat, ma seule défense est d’en citer la source complète, et de ne pas faire des sous avec cette publication. Sur ce, bonne lecture !

Le succès massif de Critical Role en matière de crowdfunding donne le coup d’envoi à des conversations intéressantes

L’équipe de Critical Role, une série de jeux de rôle hebdomadaire, a réalisé quelque chose de remarquable. Leur projet de financement pour produire une série de dessins animés de 22 minutes est désormais le projet de télévision ou de film le plus financé jamais réalisé sur Kickstarter. La campagne de 45 jours a débuté le 4 mars avec une demande massive de 750 000 $. Au moment d’écrire ces lignes, il a déjà reçu plus de 6,95 millions de dollars, ce qui en fait l’un des 10 projets de Kickstarter les plus financés de tous les temps.

C’est une réalisation incroyable et emblématique de l’influence démesurée que le jeu de rôle a actuellement dans l’espace du financement participatif. Mais, comme la plupart des projets Kickstarter de cette taille, l’effort n’est pas sans controverse – alors passons un peu de temps à déballer les choses.

Bienvenue, les Critters, nouveaux et anciens

Critical Role est une série de pièces de livestream qui a commencé il y a près de cinq ans. Le programme comprend des acteurs vocaux professionnels jouant à Donjons et Dragons dans le cadre d’une campagne maison. Il met en vedette Matthew Mercer en tant que maître du donjon, et comprend également les talents de Laura Bailey, Taliesin Jaffe, Ashley Johnson, Liam O’Brien, Marisha Ray, Sam Riegel, et Travis Willingham. Vous avez probablement entendu leur travail dans des produits tels que Attack on Titan, Avengers Assemble, Ben 10, Dragon Ball Z, DuckTales, Sofia the First, Teen Titans Go !, Teenage Mutant Ninja Turtles, and Transformers.

Au fil des ans, Critical Role a bâti une communauté extrêmement dévouée, affectueusement appelée les Critters. Sur Twitch, le groupe compte plus de 200 000 adeptes. Leurs performances live, qui ont lieu lors de conventions de jeux comme Gen Con à Indianapolis, se vendent à guichets fermés bien à l’avance. Les files d’attente peuvent s’étirer pour former des bouchons.

Le secret de leur succès réside dans la nature affable des interprètes eux-mêmes et dans la qualité incroyable de leurs prestations. Mercer est l’un des meilleurs maîtres du donjon que j’aie jamais vu à table. Combiné avec la voix et le talent d’acteur du reste de la distribution, le résultat est tout simplement magique. Ils créent beaucoup de contenu en plus. Leur première saison épique comprend 115 épisodes et quelque 373 heures de jeu.

Il a fallu le temps

Franchement, je suis étonné qu’il leur ait fallu tout ce temps pour lancer un dessin animé. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Selon la campagne Kickstarter elle-même, Critical Role a diverti plus d’une douzaine de réunions de présentation à Hollywood avant de choisir de faire cavalier seul.

Dès que le Kickstarter a été lancé, les Critters a commencé à investir de l’argent dans la campagne. L’équipe de Kickstarter dit à Polygon que le projet, intitulé Critical Role : the legend of Vox Machina Animated Special, a la troisième plus haute  » vélocité  » de tous les temps. Cela signifie qu’il gagne de l’argent plus rapidement que ses pairs.

Plus rapide de combien ? La campagne a atteint 1 million de dollars en un peu moins d’une heure. Ce qui le place en troisième position, derrière Kingdom Death : Monster 1.5 (0.31 heures) et la smartwatch Pebble Time (0.82 heures).

Une partie de cette vitesse incroyable vient du fait que les Critters était déjà sur Kickstarter. Selon Luke Crane, responsable des jeux chez Kickstarter, environ 60 pour cent des supporters de Critical Role étaient auparavant actifs sur la plate-forme. C’est aussi une illustration du succès que les jeux de rôle peuvent rencontrer dans l’espace du financement participatif.

Les jeux, en général, sont la catégorie la plus importante de l’histoire de Kickstarter, représentant plus de 896,75 millions de dollars de bénéfices depuis la création de l’entreprise en 2009. On s’attend à ce que cette catégorie dégage 1 milliard de dollars en 2019. Les jeux de plateau- y compris les jeux de société, les jeux de cartes et les jeux de rôle – constituent la plus grande partie de la catégorie des jeux. Selon les données que j’ai recueillies auprès de Kickstarter, les jeux de plateau à eux seuls ont rapporté plus de 165 millions de dollars en 2018. Il s’agit d’une hausse de 20 p. 100 par rapport à l’année précédente, qui était elle-même en hausse de 29 p. 100 par rapport à l’année précédente.

La catégorie des jeux de plateau est tout simplement supérieure à celle des jeux vidéo, tandis que les catégories du cinéma et de la télévision sont combinées.

Avec un grand pouvoir…

Mais la catégorie JDR est la portion la plus petite des jeux de plateau sur Kickstarter, qui est dominée par les jeux de plateau. C’est une indication de la taille de l’industrie du JDR dans son ensemble, qui est la plus petite catégorie majeure dans l’espace des jeux de passe-temps.

Selon la publication de l’industrie ICV2, les ventes au détail de JDR ne représentaient que 55 millions de dollars dans la catégorie des jeux de passe-temps à e 1,5 milliard de dollars en 2017. Si ces estimations sont vraies, alors Critical Role a déjà gagné plus de 12 % du chiffre d’affaires de l’ensemble du secteur de détail du JDR en quelques jours seulement.

Combien de cette somme WoTC (Wizards of The Coast), éditeur de Dungeons & Dragons, recevra-t-il ? D’après la page Kickstarter de Critical Role, rien.

Maintenant, ne vous énervez pas pour WoTC. Il s’agit de la franchise la plus emblématique de l’histoire du JDR, qui connaît d’ailleurs la période de croissance la plus importante de son histoire. La raison de ce succès ? Les concepteurs de D&D me disent que ce sont des streamers comme Critical Role.

Mais quand un groupe de streamers, tout seul, commencent à réduire de plus de 12 pour cent les revenus générés par l’ensemble du passe-temps, les gens commencent à s’inquiéter. C’est pourquoi il y a eu beaucoup de discussions sur les médias sociaux au sujet de ce projet.

C’est dur de gagner sa vie avec un JDR. WoTC et Paizo, qui publient les systèmes Pathfinder et Starfinder, sont les grands acteurs de l’espace JDR. WoTC gagne la part du lion des revenus, et tous les autres se battent pour les miettes. Au-delà de cela, le volume des ventes n’est tout simplement pas là. Un jeu de plateau (jeu de société) indépendant réussi vendra des copies en milliers d’unités ; un hit indépendant du JDR aura de la chance s’il en vend des centaines.

Avec la plupart des concepteurs et éditeurs de JDR menacés d’une Epée de Damoclès, qu’est-ce qui empêche un grand groupe de streamers d’éclipser le créateur d’un nouveau système de jeu ou d’un univers unique, puis de le monter jusque au sommet de Kickstarter ? Pour l’instant, la réponse est : rien. Et personne n’a de bonnes solutions pour l’empêcher. La plupart des professionnels du milieu ne savent même pas s’ils devraient le faire.

C’est parce que les expériences de jeu réelles comme Critical Role sont les plus grandes choses qui se passent en jeu de rôle sur table. C’est pourquoi le concept – qui n’est pas une véritable franchise, mais simplement un concept d’expériences de jeu réelles – a remporté le très convoité prix Diana Jones lors du GenCon de l’an dernier.

« Cette liste pourrait s’allonger sur des pages « , a déclaré le comité du Prix Diana Jones au sujet des expériences de jeu réelles lorsqu’il a annoncé le nom du gagnant de l’an dernier. « Il y a des centaines de ces spectacles, chacun avec un public dédié. « Certains sont sans doute plus populaires que les jeux que leurs membres jouent en eux. »

Le problème de la représentation

Alors, qui sont les artistes les plus populaires dans le monde du spectacle ? Il est impossible d’obtenir des chiffres comparatifs, mais si nous examinons un peu les commentaires des gens de Diana Jones, nous pouvons commencer à dresser une liste. Ils mentionnent Critical Role, bien sûr, mais aussi The Adventure Zone de la famille McElroy. Il y a aussi Maze Arcana, les performances d’Acquisitions, Inc. de Penny Arcade, et les podcasts One Shot et Campaigns sur One Shot Network.

Dans l’ensemble, toutes ces émissions ont quelque chose en commun : elles sont toutes assez blanches (note de traduction : au sens racial du terme). Alors que les femmes sont bien représentées dans les expériences de jeu réelles les plus populaires, les gens de couleur ne le sont pas. En fait, l’équipe à l’origine du kickstarter Critical est peut-être le groupe le moins diversifié sur le plan racial du groupe.

Il s’agit d’un groupe de meilleurs amis qui se décrivent comme tels et qui ont bâti une propriété de divertissement à partir de rien. Oui, il est basé sur la franchise de jeux de rôle la plus réussie de tous les temps. Oui, ils ont eu l’aide de Geek et Sundry, qui ont porté leur spectacle pendant un certain temps et les ont aidés à atteindre un public plus large.

Et pourtant.

Lorsqu’une partie importante des revenus générés par l’ensemble du passe-temps sur lequel votre propriété créative est construite, lorsque vous travaillez à une telle échelle, il semble naturel que vous soyez tenu de respecter les mêmes normes que les autres dans l’industrie du divertissement.

L’industrie des jeux est en train de s’épanouir à une époque où la conscience sociale est de plus en plus grande. Récemment, il s’est réuni pour expulser un agresseur présumé de ses plus grandes vitrines et de ses plus grands rassemblements publics. Le WoTC a également été proactif, faisant place à la diversité dans ses recueils de sources et en faisant même une caractéristique de sa réimagination de la ville de Waterdeep. C’est aussi investir dans des expériences de jeu réelles qui soient accueillantes pour les gens de couleur.

C’est grâce à de tels efforts que l’équipe de Critical Role se démarque, pour le meilleur ou pour le pire.

« Il n’y a aucune excuse pour ne pas inclure POC (note de traduction : des gens de couleur) dans vos[pièces de théâtre], surtout à Los Angeles « , écrit Kimi Hughes, propriétaire des Golden Lasso Games, sur Twitter. « Mon groupe faisait des podcasts depuis des années. Nous avons commencé à diffuser en continu il y a quelques années. En regardant l’écran pendant ce premier jeu, nous avons eu une révélation : nous étions BLANCS. On était tous amis, mais ça n’allait pas suffire. Le but du streaming est d’ouvrir ce passe-temps aux autres.

« Nous avons commencé à tendre la main aux personnes de couleur que nous connaissions, nous avons commencé à rencontrer de nouvelles personnes et à les inviter, nous avons commencé à apprendre et à faire le travail pour être meilleurs « , a-t-elle poursuivi. « Vous savez quoi ? Nous sommes toujours un groupe d’amis. Nous sommes juste un plus grand et meilleur groupe d’amis. Nos jeux sont meilleurs aussi ! »

Hughes n’est pas la seule à critiquer. Pendant ce temps, d’autres demandent aux gens de se calmer et de baisser leurs fourches. Certaines personnes semblent penser qu’elles peuvent continuer à louer l’équipe de Critical Role pour leur succès, tout en demandant une plus grande représentation des minorités au sein de leur espace.

Personne n’est  » en train de retourner Critical Role « , écrit un podcasteur de JDR. « Si vous pensez que le fait de souligner que les choses pourraient et devraient contenir plus de diversité, surtout avec la capacité de la distribution à en faire la promotion, c’est ‘se retourner’ contre eux, alors je ne sais vraiment pas quoi vous dire. Les gens le signalent depuis des années.

Dans l’ensemble, la teneur de la conversation est que les gens derrière Critical Role sont de bonnes personnes. Ils ont fait un travail incroyable pour se tailler un créneau et, ce faisant, ils ont aidé à légitimer le passe-temps du jeu de rôle.

Mais ils pourraient et devraient aussi faire mieux.

Ils pourraient faire mieux pour les petits créateurs de JDR, en attirant l’attention sur l’économie bizarre qui les empêche de réussir financièrement. Ils pourraient faire mieux pour les personnes de couleur, en les incluant simplement dans leur projet. Et ils pourraient faire mieux en étant ouverts à un dialogue avec leurs critiques sur les médias sociaux.

La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont opté pour l’option de la campagne de démarrage de 45 jours plutôt que l’option de 30 jours. Cela signifie qu’ils ont beaucoup de temps à tuer avant la fin de la campagne et qu’ils ont toutes les raisons de continuer à garder un œil sur leur franchise.

Mais, à court terme, ils feraient mieux d’aller de l’avant avec des objectifs plus ambitieux. A ce rythme, ils auront épuisé leurs objectifs en quelques jours.

Liens :
https://www.kickstarter.com/projects/criticalrole/critical-role-the-legend-of-vox-machina-animated-s

 

%d blogueurs aiment cette page :

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/users3/p/psychee/www/blog/wp-content/plugins/bmo-expo/classes/theGallery.php on line 136