Plans sur la comète

Une autre tradition de début d’année, c’est de dire comment on va la remplir en terme de projets. Et souvent, en gros, soit on n’essaye même pas, soit on fait des plans sur la comète… Dans ce domaine, je suis très forte ; entre autre pour les réussir. Et aussi pour me rappeler que tout plan parfait ne résiste pas une seconde au premier contact avec la réalité. Pas besoin d’ennemi. Le réel en est un autrement plus vachard, vous en faites pas. Et, définitivement, la Loi de Murphy n’est qu’une tentative un peu comique de décrire le fait que par définition, la réalité nous hait et aime à nous le faire savoir.

Les Chants de Loss, le jeu de rôle

On va commencer par lui, parce qu’à tout seigneur, tout honneur, c’est un peu le projet qui occupe entre 50 et 75% de mon temps depuis fin 2016.

Emilie, Alysia et moi avons bouclé depuis le dernier trimestre 2017 les trois livrets composant le jeu de rôle, avant, profitant de délais élargis, de nous repencher sur certains aspects du système et prendre le temps de complètement les repenser. C’est ainsi qu’on travaille tranquillement à nous assurer que tout fonctionne proprement tant sur le fond que sur la forme, mais en fait, c’est pratiquement terminé depuis un mois, déjà.

Matagot, notre éditeur, envisage très sérieusement le financement participatif à Avril 2018 et je veux m’assurer que de notre côté, nous ayons tout fait pour que cela se concrétise. Ce ne sera pas un financement participatif pour lancer la production du jeu ! Le jeu est FINI ! J’entends par là, et ceux qui suivent nos aventures le savent, que 99% du contenu est rédigé et mis en page, que nombre d’illustrations sont déjà finalisée à commencer par les couvertures, les cartes, mais aussi des accessoires comme les feuilles de personnage etc. Ce financement va servir à produire le contenu visuel (les illustrations), financier notre projet d’avoir des illustrateurs-vedettes invités (on a quelques grands noms dans nos carnets) et financer les accessoires et suppléments, principalement, mais aussi à dégager éventuellement des moyens supplémentaires pour les auteurs (nous donc), pour poursuivre notre projet… qui consiste quand même en toute une gamme qui actuellement s’étale sur 5 suppléments majeurs de contenu.

A partir de maintenant et avec pour objectif Avril 2018, que reste-il à faire ? Ben, en fait à avoir tout le contenu achevé et remis en page, avec une maquette encore une fois révisée et enrichie par le talent d’Inès, notre graphiste et la minutie d’Alysia, notre maquettiste. Il faut aussi produire une partie du contenu visuel manquant (ouais, ça va dessiner sévère et pas que moi, sur ce coup), et bien sûr préparer la campagne de financement participatif et la promotion d’icelle.

Alysia, Emilie et Stéphanie se sont emparés de mes notes et des romans pour travailler sur le premier supplément : Armanth, la cité des Maitre-Marchands, premier supplément majeur de contenu, et celui-ci avance bien, avec là aussi le projet qu’il soit disponible à la sortie du jeu après son financement. Et si on arrive à caser du temps, on a déjà les premières notes pour le second supplément : Da Vinci-punk, qui va aborder les sciences et les technologies du monde de Loss, et où Yann va nous rejoindre pour bosser dessus (il a déjà commencé !)

Voilà… alors est-ce qu’on va y arriver dans les temps ? Ben cela ne dépend pas que de nous, mais principalement de Matagot, qui vit les affres coutumières du retard chronique de toute maison d’édition de jeux, dans cette branche professionnelle. Mais promis, on va tout faire pour !

Les Chants de Loss, le tome 3 des romans

Ok, là, mea maxima cula. Enfin, non, ou plutôt si mais. Bref, allez, j’assume, c’est en grande partie ma faute, mais c’est aussi à cause d’impératifs sur lesquels je n’ai aucune prise. Le tome 3 n’a pas du tout avancé à la vitesse prévue, loin s’en faut parce que j’ai consacré tout mon temps entre le travail pour remplir le frigo et le travail pour le jeu de rôle, ne consacrant qu’une portion congrue à mon roman. Et la portion congrue, si on retire mes problèmes de santé qui furent pénibles en 2017, il n’en restait pas beaucoup.

Là, je compte bien, tout en ayant quelques craintes de santé, avoir avancé au max le tome 3 pour Avril 2018 – je n’ose dire : l’avoir fini, mais c’est l’idée. Cela reste assez chaud, car pour finaliser le jeu de rôle, j’ai pas mal d’illustrations à faire et je vais passer le trimestre qui vient avec une jolie masse de boulot, et je viens déjà de perdre du temps pour mes soucis de santé qui semblent poursuivre 2018 dans la même veine que 2017.

Alors, je ne promets rien si ce n’est : m’y remettre et avancer le plus possible. Le plan est d’assurer un chapitre par semaine et m’y tenir, avec comme second plan de secours : au moins trois chapitres par mois. Vu mon synopsis, cela amènerait la fin du roman pour fin Avril-début Mai. On va essayer ! Et vous pouvez le lire gratuitement à cette page si vous avez envie de le découvrir au fur à mesure !

Héritages, mon autre roman

Ben c’est lui qui va payer le boulot qui m’attend pour les quatre mois à venir, et je vais devoir le remettre en pause comme il l’a été un an durant. Mais je pense le reprendre dès le mois de Mai, et comme il n’est pas loin de la fin, je pense que le roman sera achevé durant l’été 2018. En attendant, vous pouvez le lire sur Wattpad gratuitement à cette page !

Openrange & Futur Immédiat, les jeux de rôle

Je rajoute cela parce que – définitivement, vous êtes cinglés – j’ai des fans qui veulent des nouvelles de ce que je considère comme un travail de loisir. Mais c’est vrai et je l’évoque plus haut, que j’ai l’étrange talent de faire des plans sur la comète que je mène à bien. Et vous allez rire, mais c’est le cas de ces deux projets. D’ici Février, il y aura un nouveau blog pour présenter Openrange, un projet de jeu de rôle opensource, gratuit et générique d’aventures d’action & blockbuster, développé avec Yann et inspiré du système de jeu des Chants de Loss, et un autre blog pour vous faire découvrir mon prochain JDR, dont le nom de projet qui va sans doutes changer est Futur Immédiat, où la rencontre percutante entre un futur de hard-science et le fantastique des séries comme la 4ème Dimensions, Fringe et X-files.

Où donc va aller ce nouveau projet de JDR ? Pas la moindre idée, mais redemandez-moi dans un an, car je compte bien le mener à bien comme pour Les Chants de Loss !

Psychée Inside, mon Artbook

A côté des demandes que nous avons bien entendu, Matagot et nous, pour un Artbook Les Chants de loss avec mes dessins et mes gliglis dedans, j’ai vraiment décidé que cette année, je fais mon premier Artbook avec du Psychée dedans. Ce sera une sorte d’histoire de mon travail et de mon évolution en art, de 2004 à 2018, en deux parties, la première reprenant mes plus belles œuvres dans tous les domaines, la seconde servant de chronologie pour vous faire découvrir comment cela a commencé et où cela va. Pour un travail pareil, je veux un très bel ouvrage, sans doutes sous forme de cahier grand format au papier glacé et photos en haute résolution, avec un tirage limité (genre 100 ou 200 exemplaires). Ce sera fait avec un financement participatif et ce sera un peu mon petit bébé de projet personnel, avec l’aide précieuse d’Alysia pour le maquettisme, sans doutes celle de Michel Chevalier pour l’édition et peut-être aussi de Vincent Minvielle qui aurait les moyens d’assurer à cet ouvrage l’allure qu’il mérite en terme d’impression !

2 pensées sur “Plans sur la comète

Laisser un commentaire