Tribute to/ une dédicace à : Stjepan Šejic

(version française ci-dessous)

Three years ago, I discovered Stjepan Šejic and Sunstone, his comic book. His beautiful lines, his incredible talent, his other creations (Death Vigil, Rat Queen)… I was under his spell.

Two years ago, I decided to learn drawing from scratch. One more time. Stjepan Šejic became my role model. Not because I wanted to draw as he did. But because I wanted to reach his level someday.

For two long years, I had to learn everything again. Drop my habits, forget the way I used to draw, rediscover everything. I avidly watched the way Stjepan Šejic was working. Not just him, but mostly him. And several times, as I watched his tutorial videos, tears welled up in my eyes. As they do now.

I never backed down, and God knows I’m not gifted, and my health tried to stop me. I lost hope, often, I stopped trying, sometimes for weeks.

But yesterday, I tried once again. Slowly, I had learnt and actually progressed. And finally, all this work has paid off. Of course, I’m still far from my model. But it doesn’t matter. I was finally able to put into a single illustration what I wanted so much two years ago.

I want to dedicate those words to the one who made it all possible. Stjepan Šejic, thank you, from the bottom of my heart.

***

Il y a trois ans, je découvrais Stjepan Šejic et Sunstone. Son trait merveilleux, son talent incroyable et toutes ses autres œuvres (Death Vigil, Rat Queens). J’étais sous le charme.

Il y a deux ans, je décidais de réapprendre totalement à dessiner. Stjepan Šejic devint mon modèle. Pas parce que je voulais faire comme lui. Seulement parce que je voulais arriver un jour à parvenir à un petit peu de sa qualité.

Durant deux ans, j’ai du tout réapprendre. Et perdre mes habitudes, mon trait, tout redécouvrir. J’ai regardé avidement comment Stjepan Šejic travaillait. Pas que lui, bien sûr mais surtout lui. J’ai souvent pleuré d’émotion, comme j’ai des larmes aux yeux maintenant en écrivant, à regarder son talent dans ses quelques videos de travail.

Je n’ai jamais renoncé et dieu sait que je ne suis pas très douée et que souvent ma santé m’a freiné. J’ai souvent été démoralisée, parfois j’ai arrêté d’essayer, pendant des semaines.

Et hier, j’ai encore essayé. Pas à pas, j’ai progressé et appris. Et enfin, tout cet apprentissage est parvenu à ce que je rêvais de faire depuis deux ans. Ho, je suis si loin encore de ce modèle. Mais ce n’est pas grave. J’ai réussi à mettre dans une illustration tout ce que je rêvais de faire il y a deux ans.

Je dédie ceci à celui qui m’a permis d’y réussir : Stjepan Šejic, merci, de tout mon coeur.

azur-lisa-final2

Et un gif animé avec toutes les étapes/ a animetad gif with steps :

azur-lisa

Et les deux films des débuts de la colo/ two making video :

 

%d blogueurs aiment cette page :

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/users3/p/psychee/www/blog/wp-content/plugins/bmo-expo/classes/theGallery.php on line 136