Un voilier lévitant, le premier !

Enfin non, pas le premier, mais le premier qui soit une étude de looks pour l’univers des Chants de Loss, pendant que je finis une colo chiadée, et que je suis en train de faire des roughs pour les illustrations de peuples Lossyans.

Ce modèle apparait plus tard dans la série des romans (tome 4 environ), c’est la seconde version de la Callianis. Je parle sous l’image des spécificités des navires lévitant et donc, pourquoi cette forme, bien qu’elle soit très moderne pour le monde de Loss.

Et j’ai donc pondu ceci, qui regorge atrocement de détails. Et encore. Je me suis retenue…

Illustration en grand format, cliquez dessus pour la voir :

callianis-final1

Les navires lévitant de l’univers des Chants de Loss ne volent pas. navrée pour les fans de Spelljammer et les autres. Ils lévitent, à environ en moyenne 6 mètres du sol, 15 mètre pour les plus performants et les plus gros. Ce qui assure cette lévitation sont ce qu’on appelle communément des moteurs à loss, c’est systèmes de lévitation employant les propriétés antigravitationnelles du loss-métal.

Techniquement, ils pourraient voler. Les moteurs à Loss créent une répulsion depuis le sol, et allègent la structure, bien qu’elle conserve une masse et donc une inertie. Mais il faudrait pour s’élever et hauteur d’une part une force de lévitation supérieur ou un allègement général de la masse (avec des ballons par exemple), et d’autres part un système de propulsion plus performant que l’usage du vent, comme des hélices. Sans compter des formes et concepts plus aérodynamiques. Bref, des dirigeables et des avions. Deux choses que les lossyans n’ont simplement pas inventées, et dont ils ignorent presque tout (sauf les Apostats, mais c’est un cas à part).

Mais surtout, un navire lévitant est aussi et avant tout un navire ! il doit pouvoir naviguer et se comporter sur l’eau comme un bateau. La lévitation au dessus d’une surface comme l’eau est hasardeuse, pour ne pas dire carrément casse-gueule. Ainsi les navires lévitant sont avant tout des bateaux qui peuvent aussi naviguer sur terre. Ce qui explique leur concept général, leur forme, et les limitations quant à leur design.

%d blogueurs aiment cette page :

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/users3/p/psychee/www/blog/wp-content/plugins/bmo-expo/classes/theGallery.php on line 136