Inspirations: 2- Les groupes musicaux

Alysia le dit très bien: ce n’est pas l’image qui m’inspire le plus -je suis d’ailleurs assez critique avec tout ce qui concerne le cinéma, la bédé, les mangas, etc, au point où par exemple il est difficile pour moi d’acheter une bédé dans une boutique; quand aux films, soit c’est parce que ceux-ci me permettent de poser mon cerveau pour le regarder, soit, ce sont des œuvres originales de réalisateurs que je considère comme artistes.

Ce qui me fait rêver, vibrer, et m’envoler, c’est la musique. J’aime pratiquement toutes les musiques, avec une nette préférence pour le blues, certains Jazz post-années 40 (y compris du free), et… le rock metal.

Et dans cette catégorie là, il y a un type de groupes et de musique qui a des effets limite de transe pour moi, c’est les groupes de Symphonic Metal. Plein de bruit, de fureur, en général un faux ou un vrai orchestre symphonique derrière, des morceaux souvent très long, et une puissance évocatrice qui donne le sentiment d’entendre un conte. Et en plus, le plus souvent, c’est une fille qui chante -j’avoue une allergie à la voix mâââle de basson qui aurait commencé à fumer à l’âge foetal.

Mais même dans cette catégorie, je ne me pâme pas devant tout ce qui aligne quatre note. Mais ici, je vous propose d’écouter -merci Youtube- trois morceaux qui ont eu et on toujours sur moi cette force d’évocation, du genre, si j’ai pas d’idée, je me colle ça sur les oreilles, et de suite, ça va mieux.

Etrangement, tiens, je me dois un aveu… quand j’étais au fond du trou, déprime massive, etc, je n’écoutais pas. Étrange. Je trouve que ce genre de musique me remonterait le moral, mais je peux me tromper.

 

Nightwish – Ghost Love Score.

Mention spéciale. Ce morceau de 9 mn, c’est une drogue, une panacée, un exutoire. Pour l’anecdote, pendant un voyage, ce morceau a passé en boucle dans mon casque pendant 48 heures, les seules pauses étaient pour recharger la batterie du baladeur. C’est aussi « la » chanson de mon Ange et moi.

 

 

Nightwish – The Poet and the Pendulum.

Oui, hein? J’aime Nightwish. Dire que je suis une fan…. heu… non, mais franchement, si ils repassent en Suisse, j’y courrais bien. Ce morceau fait 14 mn, et avec une autre voix, la nouvelle chanteuse du groupe, et d’une certaine manière, c’est loin d’être la seule différence. J’ai crée une campagne de JDR sur cette chanson, d’ailleurs, dont j’avais fais un générique.

 

Within Temptation – Our Farewell

Bon, ça, pfff… non seulement, c’est magnifique, mais la traduction des paroles me touche complètement. J’ai souvent dessiné sur les thèmes de mère et filles, amantes séparées, etc… et c’est un peu la chanson qui peut inspirer ces dessins.

%d blogueurs aiment cette page :

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/users3/p/psychee/www/blog/wp-content/plugins/bmo-expo/classes/theGallery.php on line 136