Fin d’année difficile

J’aime bien parler de moi des fois, hein, soyons honnête. Mais je trie toujours soigneusement ce que je révèle publiquement de ma vie privée… et il y a des choses que je ne raconterai jamais, ou encore d’autres, comme aujourd’hui, que je n’ai guère envie de raconter. Par exemple, je n’avais pas du tout envie de vous raconter la longue liste et le détail de mes soucis de santé pendant l’année (en fait 14 mois) qui vient de précéder et qui m’ont non seulement paralysée, mais, forcément, beaucoup démoralisée, au point d’avoir passé par une petite dépression y’a quelques mois. Mais bon, ça, c’est en cours d’être fini, ce qui devrait me mettre en joie, mais, voilà, la vie est une vacharde, elle, elle n’en finit jamais.

Alors, je vais être brève, surtout que cela m’affecte ; j’allais dire que ça me latte les miches, mais pas sûr que ce fut assez imagé. Actuellement, ma famille et moi vivons des moments très difficiles ; qu’ils aient été anticipé et prévu de longue date ne change pas grand-chose, en fin de compte, surtout moralement. Disons qu’on est prêts ; mais la mort paisible, c’est rare. Et je ne connais pas grand monde qui accepte la mort prochaine d’un proche avec sérénité. Bref, cette fin d’année à venir est difficile, depuis quelques semaines. Alors, coté boulot et productivité régulière, pour ma part, ça ne va pas s’arranger encore. On va dire qu’on verra ça en début d’année prochaine.

Alors, oui, ben tout ce merdier depuis un an a affecté beaucoup de choses, surtout que si seulement ma famille avait eu à vivre des épreuves, mais cette année, ça a été le cumul, pour des proches, des amis, des collègues. Un peu tout le monde, je crois.

Les deux prochains suppléments sont donc en retard, affectés eux aussi par tous nos problèmes. Le supplément les Archives Lossyannes va repartir dès le début de l’année, car il est presque bouclé, mais pour le supplément Armanth, on a pris du retard, même si on en était à plus de la moitié de la rédaction. Le tome quatre de la saga des romans les Chants de Loss est… disons à peine mieux qu’au point mort, je devais le reprendre il y a un mois, mais j’étais pas encore remise, j’avais beaucoup de commandes en retard qui pressaient et ensuite, je ne vous fais pas un dessin. Y’a que le jeu de rôle Singularités qui ait avancé, il me servait d’exutoire créatif, sans compter qu’il a une petite communauté qui nous a bien aidé à bosser dessus.

Limite, je suis un peu rassurée, quand les collègues m’expliquent que, de toute manière, dans le contexte actuel, on aurait de toute manière été en retard, avec ou sans mes ennuis. Mais bon, ça console moyennement, et je me devais de vous donner une explication.

Donc, en ce moment, je ne peux pas faire grand-chose de régulier ; je me défoule en dessinant à qui mieux mieux et je vais vous montrer ce que j’ai réalisé ces derniers temps. Et puis, je prépare quelques produits à vendre et quelques offres pour Noël et, pour fêter les 150 000 visiteurs du site Les Chants de Loss, le jeu de rôle, on va faire un petit jeu-concours. Mais voilà, j’espère que vous comprendrez et accepterez toutes mes excuses pour ces silences et ces longs délais d’attente. On vous oublie pas !

N’oubliez pas que vous pouvez me soutenir sur Patreon et uTIP. Liens ci-dessous.

Don’t forget that you can support me on Patreon and uTIP. Links below:

https://utip.io/psychee

https://www.patreon.com/psychee?fan_landing=true

%d blogueurs aiment cette page :

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/users3/p/psychee/www/blog/wp-content/plugins/bmo-expo/classes/theGallery.php on line 136