Final Fantasy XIII, Oedipe roi et musique décalée

Jeux vidéo : Final Fantasy XIII, Oedipe roi : LesInrocks.com.

Je vous laisse lire l’article, dont je partage le point de vue concernant le jeu qui, actuellement, suscite l’épidémie générale de chronophagie de la colocation (seules Sarah et moi sommes immunisées, pour des raisons de peu de rapport avec le dernier volet de FF, en fait).

Moi, ce qui m’a touché, j’entend par là, je volais paisiblement quand un missile sol-air filoguidé, c’est la musique. Déjà, a pas peur, l’album de l’OST de FF XIII comporte pas moins de 5 CD. Y’a de quoi faire… en fait, un peu trop, je vais y revenir.

Ensuite, qu’en dire?… le soucis est que d’un CD à l’autre, et parfois même d’une plage à l’autre, on a du mal à savoir qu’on écoute pas le même morceau, un peu comme ces recherches musicales sans fin décompensant le même thème sur 25 mn de musique, si cher au rock prog.

Si le thème de base est très beau -en fait, il est surtout entêtant, il n’est pas « beau », et même pas original, il est juste hypnotique et touche à son but: être apprécié, car c’est du pur easy listening- le voir décliné en des tombées de versions dont le but est de vous mettre dans l’ambiance héroïque du jeu, et rien d’autre, finit par lasser. C’est dire, je n’ai même pas encore craqué sur un seul morceau qui puisse venir meubler mes playlist de musique d’ambiance pour partie de jeu de rôle, et pourtant , je suis fan des musiques qui claquent tels les étendarts au vent.

En fait, à part les variations du thème jazzy qui colle au personnage de couleur de l’histoire, et quelques thèmes très modernes des environnement de cité -un peu comme si la J-pop était devenu la musique d’ambiance des ascenseurs de ce monde- il n’y a au final simplement que de jolis morceaux à écouter d’une oreille distraite, qui rarement se sentira fatiguée de l’effort.

Comme pour des soucis de migraine, je ne peux pas vraiment jouer à ce jeu, qui est fortement déconseillé à tout épileptique -sauf si vous avez un humour spécial ou une propension à expérimenter des trucs idiots- il ne me reste donc plus qu’à aller voir les artbooks et les études graphiques de l’engin, du reste absolument pête tout et balaye après du visuel et du graphisme.

Mais -mamie inside- ce ne sera pas le FF capable de détrôner Final Fantasy VII, qui pourtant est si moche et pourri désormais que j’ai renoncé à me refaire une partie cette nuit…

… le monde est injuste…

%d blogueurs aiment cette page :

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/users3/p/psychee/www/blog/wp-content/plugins/bmo-expo/classes/theGallery.php on line 136