Comics and Design, quand l’élève a dépassé le maitre…

Comics and Design.

… le maitre peut aller se rhabiller.

C’était moi… y’a trèèèèès longtemps, quand je pouvais me la jouer devant lui qui n’avait pas encore décidé de faire du graphisme sa propre voie, et que Photoshop voyait sortir toute fraiche sa troisième version à peine -et que mon PC ne tournait pas encore sur un windows 95.

depuis, j’ai ramassé mes dents avec mes petits doigts cassés, j’ai été pleurer dans mon coin sur ma misère, et, malgré ça, je l’ai de temps en temps pourri sur une anatomie foirée ou un encrage approximatif, parce que non mais, c’est lui le petit scarabée. Bon, sincèrement, ça ne fait plus illusion, jugez par vous-même.

Que dire d’autre, si ce n’est que c’est un de mes plus anciens et chers amis, qui a la malheureuse idée d’aller vivre à Paris quand moi je viens me coller en Suisse, et qu’il est en ce bas-monde une des personnes qui a mérité le plus grand, sincère, et profond des respects que je puisse avoir pour quiconque. Mais si vous vous demandez pourquoi, lui le sait, et c’est bien assez!

%d blogueurs aiment cette page :