Des gens nus pour les Chants de Loss

Là, sans explication, vous allez décrocher très vite, je le sens. Donc : une des politiques décidées par Alysia, Emilie et moi pour les Chants de Loss, c’est que nous ne censurerions jamais le contenu du monde de Loss et si vous avez lu les romans, vous savez que certains thèmes sont assez adultes. Oui, y’a du sexe, y’a aussi de l’esclavage, de l’injustice et de la violence. Nous n’avons donc jamais cherché à édulcorer la chose, mais sans jamais non plus la mettre en avant. C’est pas le sujet. Loss est un monde merveilleux et terrible à la fois, le jeu de rôle en reflète tous les aspects sans les mettre en avant, mais sans les cacher non plus.

Pour les illustrations, c’est pareil et c’est là qu’intervient notre seconde décision : ne pas censurer coté illustration veut dire que y’aura des thèmes adultes abordés, de l’érotisme et donc du nu. Là encore, pas tellement, mais y’en aura.  Nous avons alors décidé d’y imposer une certaine parité : c’est à dire que nous tenterons de proposer autant d’illustrations avec des hommes que des femmes pour ce sujet. Après tout, y’a pas de raisons de pas mettre des mecs à poil, non ?

Le monde du JDR a souvent employé l’érotisme et le fan service comme bon argument de vente, et je me souviens de quelques couvertures de JDR qui me laissaient perplexes en matière de visée des bas instinct du public-cible, on sentait bien quel client était visé pour assurer la promo-vente du produit (une mention spéciale pour un supplément du JDR Exaltés qui m’avait vraiment mise dans une profonde expectative dans ce domaine). Donc, pour ne pas tomber dans ce travers tout en ne nous censurant pas, on a choisi cette politique de parité. Et récemment, j’ai donc fait plusieurs illustrations de personnages féminins et masculins qui, mis en scène, sont nus ou très dévêtus :

%d blogueurs aiment cette page :