Archives de catégorie : Jeux de rôle

Un mois de réécriture pour le JDR Les Chants de loss.

Un mois sans pratiquement donner de nouvelles sur mon blog, et pas de dessins… c’est quoi cette affaire ?… ben en fait, c’est que j’ai travaillé en priorité sur le premier des trois livrets du jeu de rôle les Chants de Loss, qui a été achevé il y a trois jours. Donc, je n’ai repris le dessin et les illustration, dont les commandes pour mes clients, que depuis trois jours, en fait.

En parlant du jeu de r’ole, voici la version finale du du Livre 1, l’Univers, des Chants de Loss, le jeu de rôle.  C’est seulement la version texte, sans mise en page, extraite directement depuis un document word converti en PDF. Mais il y a  tout le monde de Loss, ou tout du moins la partie lisible publiquement.

Les Chants de Loss, le jeu de rôle, Livre 1 : l’univers (PDF, 2.1 Mo)

Bien sûr, n’hésitez pas à télécharger, lire, en profiter et nous donner vos avis et critique, ici ou sur vos blogs et sites préférés, ou encore sur Facebook, en rejoignant le groupe des Chants de Loss !

Et donc, comme je le disais, j’ai repris quand même le dessin, avec une illustration qui attise les conseils de mes collègues illustrateurs, mais qui est selon moi considérable comme achevée :

Ringstadt, supplément et ville Européenne dans l’univers de Tigres Volants, disponible gratuitement !

Ringstadt est un supplément et une campagne de jeu de rôle dans dans le monde du JDR Tigres Volants, écrite et mise en page par Matthias Wiesmann, qui en parle ici sur son blog. La ville se trouve là où Berlin était situé jusqu’à la troisième guerre mondiale et une bombe qui a changé la cité en lac circulaire fumant et irradié. Plus d’un siècle plus tard, la ville fut rebâtie sur les ruines enterrées et encore radioactives parfois et ce n’est toujours pas achevé en 2300, par des concepteurs géniaux et fous, mais en devant aussi faire avec la population nomade, réfugiée et mutante de l’Europe de l’Est de la Terre dévastée de Tigres Volants.

Bref, un décor parfait pour des aventures échevelées. Ringstadt n’est pas un supplément officiel Tiges Volants de l’avis de son auteur. Normal, quand la campagne parle de pouvoirs psis incontrôlés et de portails dimensionnels. C’est selon moi pourtant toujours du Tigres Volants, simplement à une échelle et une signature typique de son auteur, comme moi qui ne me suis jamais gênée pour interpréter le monde de Tigres Volants à une sauce héroïque et mystique.

Ringstadt est un des meilleurs, sans doutes le meilleur, décor pour aventures urbaines jamais écrit pour TV. Je suis moins fan de la campagne, mais elle bourdonne de très bonnes idées et de scènes géniales.

Et puis, ô joie, en plus, je l’ai illustré en partie ! Alors, profitez-en, et puis, c’est gratuit, de quoi allez vous vous plaindre ?

Ringstadt supplément Tigres Volants, PDF, 170 pages, 70Mo

Ringstadt, supplément Tigres Volants, EPUB, 60 Mo

« Rôliste » est dans le dictionnaire !

Vous pouvez maintenant coller le terme dans vos essais et écrits, l’afficher en grand, vous le fader dans une rédaction  de votre choix, le mot rôliste (ne pas oublier le circonflexe) a été admis dans le dictionnaire Larousse, sous l’impulsion de Pierre Rosenthal (et je pense pas mal d’autre gens, mais j’irais te poser la question, coucou toi !). Qu’il en soit remercié, lui et toutes les personnes qui ont participé à ce que ce petit mot soit officiellement reconnu !

Vala, petite news très courte pour un évènement important pour mon loisir préféré.

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/r%C3%B4liste/186725

Les Chants de Loss sera édité par Matagot ! — Les Chants de Loss, le Jeu de Rôle

Il y a longtemps que nous vous avions annoncé avoir trouvé notre éditeur. Il y a longtemps que nous avions hâte de vous l’annoncer. C’est donc aujourd’hui chose faite, et un grand jour pour nous. Les Éditions du Matagot publiera les Chants de Loss. C’est un partenariat magnifique et enthousiasmant, qui nous touche profondément, Alysia,…

via Les Chants de Loss sera édité par Matagot ! — Les Chants de Loss, le Jeu de Rôle

A Creative Commons gift for roleplayers

I was planning to do this art piece for the core rulebook of The Songs of Loss RPG, but I didn’t know how to apprehend it. And thanks to this drawing illustrating an article explaining role-playing games for beginners, I finally got the idea and motivation to get to it (and props to Stéphane Gallay for the suggestion to share this with you).

What is it ? It’s my vision of an RPG session and roleplayers having fun. It’s my way to show its richness, its diversity, its joyfullness, its optimism, its maturity and its foolishness at the same time. At this stage, if the self-proclaimed Ayatollahs of roleplaying orthodoxy are shocked by this image, if racist, sexist, stuffy idiots get an apoplexy attack over it, achievement unlocked !

And if a lot of people like it and nobody gets shocked, it’s also achievement unlocked and I’d be very happy about it.

This art piece is yours. You can do whatever you want with it – with the small conditions indicated below. Yes, this means I give you all rights to reuse it, publish on your pages, blogs, magazines, etc. It’s a gift – and you give it back to me by accepting it.

You can download it here in several formats:
Licence Creative Commons
This work is published under the terms of the Attribution-ShareAlike Creative Commons licence 4.0 International.

TIFF file, A4 format

JPEG file, A4 format

JPEG file, 1680 pixels wide :
rpg-table-1680

Thanks to Stéphane Gallay for this english translation, its help and patience !

Les Chants de Loss, Psychée et ses aquarelles à OctoGône et autres nouvelles.

D’ici trois semaines aura lieu la 7ème Convention OctoGône, du 30 septembre au 2 octobre 2016 Au double Mixte, à Villeurbanne, à coté de Lyon.

Et si vous avez suivi les aventures des Chants de loss, vous devez savoir que toute l’équipe, Alysia, Emilie et moi, nous y serons pour présenter le jeu de rôle. On aura un stand, des kits de découverte, des mugs, des posters, des exemplaires du tome 1 ; pas encore du tome 2, malheureusement, il est encore en relecture. On aura aussi des flyers et des aquarelles originales de personnages des romans et de vues de l’univers du JdR.

Je tenais à vous montrer la bannière qu’on a réalisé pour l’occasion, histoire d’être sûr que vous pourrez nous trouver. Ce sera pas bien difficile, ça devrait se voir de loin.

Et en parlant des aquarelles, et des dessins : je viens encore de passer sept semaines avec des ennuis de santé chroniques et handicapants. Pour cela que le blog est resté vide. Je reprends le boulot, en parvenant à avoir des rythmes de travail gérable sans épuisement depuis seulement hier. Et encore : ce matin, j’ai pas entendu mon réveil. Je n’ai donc pas grand chose en dessins et illustrations à vous montrer, j’ai consommé toute mon énergie à achever le tome 2 des Chants de Loss dont je vous parlais plus haut, et voici le lien pour aller en apprendre plus (et le lire en EPUB si vous voulez !).  Mais vous trouverez ci dessous la liste -non exausthive- des aquarelles originales qui seront sur le stand avec le reste, et qui seront en vente. On vous attends avec impatience, et y’aura des chips, des cacahuètes et des biscuits !

Et voici donc la bannière en question, pour commencer :

banniere4-final

Et les aquarelles, dont on va faire des posters, ou pas, cela va dépendre de nos moyens finaux :

jawaad-poster-colo

lisa-poster-color

eim-poster-colo

et je colorise actuellement celle-là :

elena-nb

 

Le 1er Aout, c’est le RPGaDay, avec un event en forme de jeu cette année….

Je ne présente plus le RPGaDay, je pense que tous les rôlistes connaissent, sinon, vous pouvez en découvrir l’existence et la naissance à ce lien.

Pour honorer notre loisir préféré et tout ce qu’il peut apporter à ses pratiquants, cette année, il propose un petit jeu sur tout le courant du mois d’Aout.

L’idée est très simple : un jour, une question, chacun répond de la manière qu’il veut et sur le média de son choix, sur les réseaux sociaux comme Facebook, Google+, Twitter, YouTube et j’en passe. Pour retrouver ces réponses et les relier à cet événement, il suffit de rajouter le tag : #RPGaDay

Comme le RPGaDay propose ses questions en anglais, je me suis permis de faire ici, avec l’aide précieuse de Stéphane Gallay,  la traduction française à l’adresse de tous les rôlistes francophones. Voici donc le calendrier de l’event RPGaday, et sa traduction jour par jour en français ! Enjoy !

wp-1469973654750

RPGaDay, Aout 2016 :

1- Vrais dés, applications, ou sans aucun dé, quelle est votre préférence ?

2- Votre meilleure partie de JDR depuis aout 2015 ?

3- De quelle péripétie d’un personnage de JDR êtes-vous le plus fier ?

4- Quelle est la chose la plus impressionnante faite par le personnage d’un autre joueur ?

5- Quelle histoire votre groupe de joueurs raconterait-il au sujet de votre personnage ?

6- Quelle est la chose la plus étonnante qu’un groupe de JDR ait faite pour sa communauté ?

7- Quel aspect du JDR a eu le plus puissant effet sur vous ?

8- Livre en dur, couverture souple, livre numérique, quelle est votre préférence ?

9- Au-delà du jeu qu’est-ce qu’implique une partie de JDR idéale ?

10- Au cours d’un jeu, quel a été l’événement le plus surprenant ?

11- Quel joueur a le plus affecté votre manière de jouer ?

12- Quel est le prochain jeu auquel votre groupe est susceptible de jouer ? Pourquoi ?

13- Qu’est-ce qui fait une campagne de JDR réussie ?

14- Quelle serait votre dream-team des gens avec qui vous avez eu l’habitude de jouer ?

15- Quelle est votre plus grande source d’inspiration de jeu de rôle ?

16- Quelle personnalité historique aimeriez-vous avoir dans votre groupe ? Pourquoi ?

17- Quel personnage de fiction s’accorderait le mieux à votre groupe ?

18-  Quelle innovation pourrait le plus bénéficier à un groupe de JDR ?

19- Quelle est la meilleure manière d’apprendre un nouveau jeu ?

20- Quel est le système le plus ardu, mais le plus satisfaisant que vous ayez appris ?

21- Citez une interprétation erronée et amusante des règles qui soit arrivée dans votre groupe.

22- Citez un événement, sensément aléatoire… mais qui arrive tout le temps en jeu.

23- Racontez une de vos histoires de manque de bol/malchance épique.

24- Quel est le jeu que vous êtes le plus susceptible de donner ou offrir ?

25- Qu’est-ce qui fait un bon personnage ?

26- Quels loisirs se marient bien avec le jeu de rôle ?

27- Les circonstances ou l’endroit le plus inhabituel où vous avez joué une partie de jeu de rôle ?

28-Quelle serait la chose qu’un de vos amis n’aurait ni lue ni vue, qui vous surprendrait le plus ?

29- Vous pouvez choisir n’importe où sur Terre. Quel serait le lieu que vous choisiriez pour une partie de JDR ?

30-  Décrivez votre salle idéale pour faire du jeu de rôle, si vous aviez un budget illimité ?

31- Quel est le meilleur conseil que vous ayez déjà donné pour votre jeu préféré ?

Bon RPGaDay, et participez, partagez, sans oublier le tag :

#RPGaDay

Des aquarelles, des lunettes en attente, un interview sur Les Chants de Loss

En ce moment, passer du temps devant mes écrans est un peu -très ?- ardu et ce tant que mes nouvelles lunettes ne seront pas sur mon nez, pour me faciliter la vue et la vie. J’ai donc un peu délaissé les news artistiques sur mon blog, d’autant que je tente de passer le moindre temps disponible à boucler le tome 2 des Chants de Loss entre deux céphalées et migraines oculaires.

Mais il se passe quand même des choses ! Grâce à Stéphanie Roth et son idée de passer nos Dimanches en atelier peinture, je me suis remise à l’aquarelle et au dessin papier. L’avantage est que ça m’explose moins les yeux, et comme il faut patienter pour que cela sèche entre les couches, cela les repose d’autant. C’est donc ce que vous allez découvrir ci-dessous. La série n’est pas finie, d’ailleurs beaucoup de ces illustrations seront mise en vente -les originaux- d’ici peu, et ces aquarelles entreront dans un artbook en préparation. Vous les trouverez en bas de cet article.

Et concernant le roman Les Chants de Loss, donc, cela avance bien, avant-dernier chapitre du tome 2 en cours, et j’espère boucler le tome dans moins de deux semaines… après ce sera corrections et relectures, un autre travail énorme. Et à ce sujet, je viens de répondre à un interview avec Stéphane Dubois, journaliste indépendant dans le domaine de la science-fiction littéraire et artistique, et il gère et modère un groupe facebook francophone très fréquenté : Science-fiction-fantastique qui est le miroir de son blog de chroniques et interviews :http://science-fiction-fantastique.com/

Voici le lien vers mon blog littéraire :

Une interview sur Les Chants de Loss, par Stéphane Dubois

 

Les aquarelles des Chants de Loss :

lisa-poster-color

armes

behemoth-colo

eim-poster-colo

jawaad-poster-colo

Seconde enchère d’originaux, Ryzom et JDR, SF, fantasy, date limite 15 Aout..

(dernière mise à jour : 09/08/2016)

Relance de la seconde série d’enchère, avec un peu de retard, mais aussi sur les conseils de fans et clients, après avoir décalé cette seconde série d’un mois. Voici donc : je continue à sortir de mes cartons des illustrations et travaux conservés religieusement depuis des années (à ce stade le mot décennie n’est pas galvaudé) que je vous propose d’acquérir depuis quelques temps. Pourquoi donc maintenant et par là même, pourquoi participer ? Hé bien le but est de financer un truc très utile pour une illustratrice : des lunettes.

Non contente d’être légèrement myope et de porter des lunettes de vue chargées jusqu’ici de soulager mes migraines, je suis presbyte (sans jeux de mots, je vous vois venir), et je vois très mal de près. Ce que compensent donc deux paires de lunettes dont les verres ont fait leur temps –ou mes yeux, je ne sais pas mais dans tous les cas, le problème revient au même. Bref, vous allez non seulement vous faire plaisir, mais faire une bonne action : m’aider à avoir encore des yeux efficaces pour vous ravir et vous émerveiller d’illustrations. grâce à vous, j’ai la première paire de lunettes, et la seconde a pu être commandée, ces enchères en assureront le financement !

Et ne croyez pas que c’est facile à avouer ! A la base, je voulais lancer cette série d’enchères pour commencer à financer l’achat d’une Cintiq 22 pouces pour mon Nowel. Mais une paire d’yeux fonctionnels me parait plus essentielle et urgente, n’est-ce pas ?

Après la série Tigres Volants que vous pouvez retrouver ici, voici la seconde série : SF, fantasy, JDR et Ryzom. Si vous ne savez pas ce qu’est Ryzom, c’est un MMORPG français, qui existe toujours. J’ai travaillé pour la société du jeu, Nevrax, entre 2005 et 2006, et avec un ami écrivain et scénariste (coucou Wilfrid) nous avions proposé un projet de bande dessinée qui n’a jamais pu se conclure. Vous trouverez plus bas des planches et des études du projet, ce qui me reste après en avoir donné beaucoup à des fans. Les autres illustrations sont toutes inspirées de jeux de rôle, ou de l’univers d’Erdorin/Tigre Volants de Stéphane Gallay. Ce sont en général des illustrations A3, encre, feutres et même au stylo-bille sur papier d’art ou aquarelle. Les format A4 sont précisés.

Rappel du principe :  Chaque dessin est mis en enchère, ici à un prix qui varie selon les dimensions, la technique et le papier employé. Vous pouvez enchérir sur plusieurs des dessins (minimum d’une enchère +1 €/CHF), sans limites sur combien vous pourrez en emporter. Ainsi donc, la ou les plus haute(s)enchère(es) l’emporteront. Choisissez bien cependant ! La page est mise à jour matin et soir pour indiquer les prix des enchères pour chaque illustration. Les enchères dureront jusqu’au Lundi 15 Aout 2016.

Pour enchérir, il vous suffit de m’écrire à psycheeange@gmail.com, avec votre nom, votre adresse, le numéro du dessin (voir ci-dessous), et votre enchère. La mise aux enchères dure 10  jours. Chaque jour, cet article sera mis à jour avec les enchères proposées, et partagé sur Facebook, Tweeter et Google+ quand il y en aura de nouvelles. A la fin des deux semaines, les gagnants des enchères seront prévenus par email. Le paiement se fait à la fin de la période des enchères, par paypal à cette adresse: psycheeange@gmail.com. En cas de souhait de payer par virement, merci de me contacter. Les dessins seront alors expédiés à votre adresse (n’oubliez pas de la donner au règlement) et vous les recevrez sous colis dans un délai d’environ 2 à 3 semaines.

N’oubliez pas de préciser dans votre email le nom et numéro(s) du(des) dessin(s) sur lequel vous voulez enchérir ! Et merci à tous de participer !

Originaux 1 : 50€/CHF

twinsky

Originaux 2 : 75€/CHF

daeithil-nb

Originaux 3 : 45€/CHF

garou2

Originaux 4 : 75€/CHF

inirhil3

Originaux 5 : 90€/CHF

keynan

Originaux 6 : 80€/CHF

paladine1

Originaux 7 : 40€/CHF

paladine2

Originaux 8 : 75€/CHF

paladine3

Originaux 9 : 80€/CHF

proteger

Originaux 10 : 80€/CHF

thetys

Ryzom étude 1 (formatA4) : 55€/CHF

leeto-noir1

Ryzom étude 2 (formatA4) : 55€/CHF

rossana-noir1

Ryzom étude 3 (formatA4) : 55€/CHF

rossana-noir2

Ryzom planche encrée 1 : 95€/CHF

p3-web

Ryzom planche encrée 2 : 95€/CHF

p4-web

N’oubliez pas de préciser dans votre email le nom et numéro(s) du(des) dessin(s) sur lequel vous voulez enchérir ! Et merci à tous de participer !

Qu’est-ce que le jeu de rôle ? Par Maxime Chattam

Qu’est-ce que le jeu de rôle ? On me l’a souvent demandé, et je pense que pas mal de gens suivant ce blog se demandent toujours ce que c’est. Alors je pourrais (et je devrais le faire, pour les Chants de Loss le JDR et sa rédaction), vous expliquer selon ma manière d’aborder la chose. Mais je viens de voir la video de Maxime Chattam, rôliste et romancier, et il l’explique en trois petites minutes, avec art, érudition et intelligence.

Et je tiens particulièrement à vous la partager, parce qu’elle m’a vraiment séduite et même émue pour son ton optimiste et joyeux, magnifique et convivial.

Et bien sûr, je vous déconseille de lire les commentaires… ou alors mode déconne, avec un coca et du pop-corn. Les rôlistes sont des spécialistes de la guerre de chapelle ; comme s’ ils se lassaient de n’avoir pas assez de détracteurs, ils s’en inventent parmi.

Orc’idée 2016 bilan et un immense merci !

Vous raconter Orc’idée 2016 vu par mes yeux et mon expérience sera un peu tronquée, je vous préviens. D’autres le feront mieux que moi, dont Stéphane Gallay (EDIT : et il l’a fait, l’article est ici, il est excellent, et il parle de surprises rôlistiques en plus !) ; pour ma part, je n’en ai pas forcément vu grand-chose. Pourquoi ?

Parce que d’une part, j’étais quand même un peu à l’ouest, toujours affecté par les restes de la belle crève choppée juste avant la Convention. Donc, j’ai navigué au radar. Merci d’ailleurs à mon Ange qui a assuré la maintenance et m’a secondé mais aussi à Stéphane Jeanin qui a passé le WE chez nous et qui a prêté main-forte. On était pas trop de trois, surtout avec moi qui n’était pas trop vaillante.

Et parce que d’autre part, j’ai passé quasi la journée de Samedi penchée sur le papier, à aligner dédicace sur dédicace. Environ une trentaine, pas encore un rythme industriel, ce qui m’a permis de passer un peu de temps à parler avec curieux, visiteurs, fans, copains et collègues, mais un quasi record que je n’ai dépassé qu’une fois.

Et si donc, là, vous vous dites déjà : « ha bha ce fut un succès », la réponse est oui ! Deux fois oui !

Orc’idée, cette année fut apparemment, de mon point de vue donc un peu limité, un beau succès, confirmé par l’annonce après rédaction de cet article que la convention a battu des records de participation et fréquentation ! Beaucoup de tables de JDR et de jeux de plateaux, beaucoup de gens en profitant pour s’amuser, beaucoup de visiteurs, et une belle collection de stands de créateurs, éditeurs et boutiques, quand on considère la convention comme un événement local. Ça semblait ne pas désemplir, sauf une fois passé environ 18h30 où la fréquentation s’est calmée. J’ai pu y saluer un de nos amis du Grog (l’autre tombé malade alors qu’il était chargé de transporter le matos, le Grog n’a donc pu avoir son stand), mais aussi les copains de Fumble Zone ainsi que Olivier « Akae » Sanfilippo qui était venu avec ses œuvres imprimées sur toile et les livres qu’il a illustré. Sans oublier 2 dés sans face (Tigres Volants, Nobilis, etc…), Insectopia, Lapin marteau (Ryuutama, sortir de l’Auberge) Hélvétia Games, Johan Scipion et Sombre que j’ai à peine eu le temps de saluer, et la bande des Ecuries d’Augias (Crimes, Within)… et j’en oublie plein !

J’étais tellement occupée par notre propre stand que je n’ai même pas pu aller discuter un peu avec d’éventuels éditeurs pour prendre contact pour Les Chants de Loss le jeu de rôle ! Dur dur !

12919619_10209363666755069_6319369838284653687_n

Et c’est en fait tout le bonheur de cette journée, et pas du tout un problème. Et une raison de vous remercier de tout mon cœur au nom de toute notre équipe. Car disons-le simplement : ça n’a pas arrêté ! Devant notre petite table exposant les romans, les kits de découvertes et les posters, il y avait toujours du monde. J’ai découvert avec étonnement que tout le monde avait entendu parler des Chants de Loss et voulait en savoir plus, ou savoir quand sortirait ou serait fini le tome 2 des romans après avoir acheté et lu le premier… ou qu’est-ce que nous avions fait avec le jeu de rôle, où en était sa production. Sans compter nombre de gens nous sautant dessus heureux de nous trouver en chair et en os, pour acheter un roman, un kit de découverte, me regarder dédicacer et repartir ravis de pouvoir plonger dans le monde de Loss !

Bref, plus qu’une petite célébrité, nous avons touché du doigt quelque chose de bien plus précieux : une reconnaissance véritable. Un engouement de dizaines de personnes intéressés, fascinées et touchées par l’histoire des héros des romans ou le récit et la description de notre univers de Da Vinci-punk adulte et si différent de ce qu’offre la fantasy classique du jeu de rôle.

Ces propos sont revenus souvent, avec enthousiasme, dans nombre de variantes. Nous avions fait un pari. J’avais pris ce pari, de faire de Loss un jeu de rôle qui soit le reflet de mes romans, un monde complexe et riche, difficile et cruel autant que merveilleux, un monde qui ne cesse de questionner celui qui y joue sur ce que nous avons de morale contemporaine face à un univers dont la morale est totalement différente par bien des aspects injustes, gênants, voire révoltants. Et c’est cela, qui vous fait envie !

Ho, je sais aussi que c’est cela qui fera fuir bien d’autres personnes. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde quand on a décidé de créer un jeu de rôle dont le monde est la partie la plus importante et dont l’univers a la profondeur et la complexité que nous lui avons données ; une complexité telle que parfois elle peut même amener ceux qui le arpentent à se questionner eux-mêmes.

Les Chants de Loss a un public, des curieux, des fans, des amoureux, des gens fascinés ou simplement heureux de ce que nous sommes en train de créer.

Et impatients !

Une énorme motivation pour travailler d’arrache-pied pour finir le tome 2 du roman et la rédaction du livre de jeu de rôle.

Ha oui !… Et nous avons pu faire assez de bénéfices pour lancer l’impression cette semaine d’une nouvelle série de kits que vous pourrez nous commander, au prix de 20 CHF/€ (plus les frais de ports qu’on doit vérifier, sans doutes 3.- de plus) et bien sûr dédicacés !

Psychée-à-Orcidée-2016-5

Si vous voulez voir Orc’idée en images, il y a des galeries photos partagées par les différents adeptes de ces merveilleuses machines à faire des clichés, ici Stéphane Gallay et Gabriel Chevrier, bientôt celles d’Alysia Lorétan, faites-vous plaisir, les voici !

Stéphane Gallay :

Orc'Idée 2016

Gabriel Chevrier :

https://www.facebook.com/gabriel.chevrier/media_set?set=a.10209363662794970.1073741842.1425799868&type=3&pnref=story

Orc’idée 2 et 3 Avril et le nouveau kit de découverte Les Chants de Loss

Hier nous avons donc achevé avec Alysia la maquette du nouveau kit de découverte Les Chants de loss dont nous aurons quelques exemplaires pour la convention Orc’idée à Lausanne d’ici une semaine. Et… celui-ci est disponible gratuitement en PDF sur le site internet www.chantsdeloss.com, ou par le lien direct ici :

Les Chants de Loss, kit de découverte V2 pour le web, PDF 4 Mo.

 Il fait 40 page, richement illustré et en couleur, nettement plus aéré et abordable que le pavé indigeste que nous avions réalisé la première fois. Entretemps, j’ai gagné des XP en « résumer des textes ». La version papier sera trouvable sur nos stands de conventions, et d’ici quelques semaines, vous pourrez aussi la commander chez Stellamaris.

Vous pouvez partager et diffuser à loisir le kit, sur vos pages web et réseaux sociaux préférés, pensez juste à créditer les Chants de Loss ou les auteurs, merci !

Et pour le plaisir, quelques-unes des illustrations réalisés  pour le kit et quelques screens de pages pour vous donner envie !

p3

p1

armanth-1100 anqimenes-1280

armes-tas4