Ne nourrissez pas le troll !

Ok… vous voyez ce concours là, relayé partout et hébergé chez Talenthouse ?
https://www.talenthouse.com/i/design-for-valerian-fr

troll2

Ok… ce concours est une saloperie, une injure, une arnaque. Un outil de baise à grande échelle. Un troll lancé par Luc Besson à toute la face du monde créatif, celui des designers, des artistes, des auteurs, des dessinateurs de bande dessinée, des stylistes, de tout ce que compte le monde de gens qui savent créer des choses avec leurs mimines dans tous les domaines artistiques.

Des gens qui sont dans l’immense majorité des cas sous-payés, mal considérés, qui se démènent pour travailler dans leur branche tout en faisant en général un autre boulot merdatoire pour survivre… s’ils ont, comme tout le monde, la chance d’en avoir trouvé.

Des gens qu’on rémunère au lance-pierre, tout en les traitant de feignasses, qu’on méprise mais dont on a besoin dès qu’il faut des visuels (et regardez autour de vous… lesquels de vos produits n’ont pas, ou ne sont pas des visuels ?) et qu’on jette après usage.  Des gens qui se défendent comment ils peuvent au sein de nombres de collectifs, pour ne pas oser dire le mot syndicat qui fâche tellement en France, pour s’en sortir et un petit peu moins se faire baiser.

Des gens dont je fais partie, dont mes collègues font partie, une bonne partie de mes amis font partie !

Ok… donc un concours pour gagner 1000€ ça veut dire quoi ?…. Ca veut dire que sur une scène-clef de ce film (bal costumé alien), une quantité de boulot qui devrait être payé avec devis, facture, etc, va être magiquement transformé en taff gratos : on va juste récompenser les 20 meilleurs avec une carotte ridicule. Et on aura des milliers (dizaines de milliers ?) de cons qui auront fait le boulot de styliste. Dans le tas, y’aura de quoi piocher. Pour qui est styliste, inventer et dessiner un costume original et exploitable ne coûte pas 1000 €, mais bien plus  parce que c’est des heures de taff qui deviennent semaines et mois parfois, de recherche, de dessin, de réflexion, de taff, de création. C’est un métier. Le mien est pareil, et quand je dois inventer une créature ou un personnage en détail, ça peut prendre des jours, des semaines, etc…

Et avec ce concours, Luc Besson vient de TOUS nous troller.  En beauté. Format cinémascope, avé la 3D et les pop-corn. 1000 € pour ceux qui gagnent, attention ! Et le droit (ô joie, supeeeer…) de voir son costume pendant 1/4 de seconde 3 douzièmes dans une scène de film qui sortira éventuellement peut-être aux calendes grecques.

1000€, c’est quoi ? C’est un mois de base de taff moyen. C’est quand il bosse bien ce que le créatif moyen gagne cela en France. Il est même content : c’est pas trop mauvais comme score mensuel. Car non, c’est pas un salaire mensuel. Il paye tout avec cela, toutes les charges qu’un salarié voit jamais passer quand il a son salaire lui. Pour résumer, sur ses 1000 €, le créatif va en garder pour lui environ 400€, le reste part aux différents avatars de l’état (impôts, retraites, TVA, sécurité sociale etc)… à savoir que la sécu et la retraite ne sont pas du tout assurés ou accessibles à ces indépendants là. Ils payent la cotisation chômage.  Mais n’y ont aucun droit. Mais ils doivent la payer quand même. Comme vos patrons qui vous filent vos salaires.

Le métier des créatifs est précaire, et Luc Besson prétends en être un et prétendais même le défendre… sauf qu’il n’a aucun respect pour ce métier, il est juste très fier de sa carrière…

Il peut. Il n’a sans doutes rien à prouver. Pourquoi dès lors se faire chier à avoir le moindre respect et la plus petite considération pour le métier de la création ?

Trollons les créatifs, allez ; baisons les professionnels tout en bas de l’échelle sociale, qui crèvent déjà en silence et sans faire de vagues. Allons-y : à sec et avec du gravier.  Et n’oublions pas surtout aussi de prendre les amateurs pour des cons et des abrutis en leur sous-payant un boulot qui devrait faire l’objet de vraies démarches professionnelles. Ils sont cons, pourquoi se priver ?

Le monde est tellement merveilleux.

Alors pitié…. ne relayez pas ce concours, n’en faites pas la promo, ne soutenez pas le cynisme de Luc Besson qui pleure sur son manque de moyens et le métier des créatifs en général, pour le baiser l’instant d’après !

Ne nourrissez pas le troll ! Merci…

PS : quelques infos sur le crowdsourcing -c’est ainsi qu’on appelle cette méthodologie destructive de tout un métier- sur un très bon article de blog. Je ne suis pas forcément d’accord avec tout, et les propos regardent son auteur, mais l’explication est cependant parfaite :

http://www.lesgraphisteries.com/2012/10/15/wilogo-creads-co-la-gangrene-du-creatif-par-le-crowdsourcing/