J’ai aussi un cœur…

… et il a décidé de me faire bien chier. Tout cela pour dire que depuis le début des canicules cet été, j’ai de gros soucis d’hypertension. Le traitement ad hoc a réussi, mais soit il a quelques effets secondaires imprévu, soit c’est plus grave qu’escompté, parce que je peux donc affirmer, après avoir eu la preuve que j’ai un cerveau, que j’ai un cœur… et il me fait mal, ce con.

Bref, tout ça pour dire que je suis donc enfoncée dans les tracas médicaux et autres angoisses idiotes du même acabit, et comme toute source de stress est évidemment une mauvaise idée après une alerte d’hypertension et surtout quand ça fait mal, je suis un peu contrainte de fuir le boulot et toute source de préoccupation qui pourrait rapidement se transformer, en ce moment, en source de douleur physique.

Forcément, c’est un peu la ruine coté productivité ou créativité. Et je ne sais pas vraiment quand cela cessera, mais je vous tiens au courant, promis.

%d blogueurs aiment cette page :